Procès de l’IAAF : 4 ans et 500 000 euros requis contre Lamine Diack

0
117

Lamine Diack risque une lourde peine si le juge suit le parquet national financier dans son réquisitoire. En effet, celui-ci a requis une peine de prison de quatre (4) ans ferme assortis d’une amende maximale de 500 000 euros, indique lequipe.fr.

L’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) entre 1999 et 2015 ainsi que son fils sont accusés, en même temps que 4 autres personnes, d’avoir joué sur leur influence pour retarder en 2011 des sanctions disciplinaires pour dopage contre des athlètes russes contre des financements afin de favoriser des contrats de sponsoring et de droits télé.

Le procès de l’ancien patron de l’athlétisme mondial se déroule actuellement à la 32e  chambre correctionnelle du tribunal de Paris.

Leave a reply