Union Africaine-corruption et népotisme : Plus d’un million de dollars se serait volatilisés

0
17

Le Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP), un organe de l’Union africaine basé à Johannesburg, en Afrique du Sud  fait l’objet d’une enquête interne depuis le mois de juillet dernier. Plus d’un million de dollars se serait volatilisés de cet organe ce qui amène à parler de corruption, de  népotisme, de favoritisme et d’intimidations…

Le scandale a été révélé en juillet dernier par des salariés du Mécanisme africain, un instrument dépendant de l’UA chapeauté par le sud-africain Edward Maloka, et qui sert d’outil pour l’évaluation volontaire de la performance des États membres en matière de gouvernance.

Dans un document de plus d’une vingtaine de pages dont l’hebdomadaire « Jeune Afrique » a eu accès, les salariés du MAEP détaillent les « intimidations et les renvois arbitraires », le « favoritisme » à travers la « distribution de bonus » dans cet organisme africain censé être un mécanisme d’évaluation de la bonne gouvernance.

« Le MAEP devrait être à la pointe de la promotion des valeurs de l’Union africaine comme le respect, la loyauté, l’intégrité, l’impartialité, la transparence, la responsabilité, l’efficacité et le professionnalisme relève le magazine. Pourtant, son secrétariat continental semble aller dans la direction tout à fait opposée », soulignent les auteurs du document.

Ce dernier a été transmis à plusieurs responsables de l’UA, dont le chef de l’État sud-africain, Cyril Ramaphosa qui en est le président en exercice.

Leave a reply