Journée mondiale des toilettes Le message du Sg des Nations unies

0
12

La pandémie de COVID-19 nous rappelle brutalement à quel point les installations sanitaires, l’eau potable et les installations de lavage des mains sont importantes pour arrêter la propagation des maladies infectieuses. Tout le monde devrait avoir accès à des installations sanitaires hygiéniques, sûres et durables. Ce n’est qu’ainsi que la santé pour tous sera garantie.

Mais aujourd’hui, 4,2 milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à des installations sanitaires sûres, dont deux milliards – plus d’un quart de la population mondiale – qui n’ont pas accès à des installations sanitaires de base, au détriment de la santé, de la dignité et du développement économique.

Il est pourtant possible de faire des progrès rapides dans ce domaine. De nombreux pays ont transformé leurs installations et services sanitaires en une génération, grâce à des programmes comprenant l’accès universel à des toilettes et l’amélioration du traitement et de l’utilisation des eaux usées. Cette évolution a eu des répercussions positives sur leurs systèmes de santé et leurs économies ainsi que sur l’environnement.

Fournir de l’eau et des services sanitaires à toutes et à tous coûterait environ 1,5 % du produit intérieur brut mondial et produirait des avantages économiques considérables, le rendement étant estimé à plus de quatre dollars pour chaque dollar investi.

Les services sanitaires d’aujourd’hui doivent être solides, afin de pouvoir faire face à des chocs comme la pandémie de COVID-19. Si nous n’agissons pas maintenant, ces services seront perturbés par la crise climatique, portant préjudice à des millions de personnes. Il nous faut réfléchir hors des sentiers battus si nous voulons mettre en place des services capables de relever les défis du futur.

En cette Journée mondiale des toilettes, prenons l’engagement d’offrir des services de santé et des installations sanitaires à des milliards de personnes dans le monde, dans l’intérêt des générations d’aujourd’hui et de demain.

 La pandémie de COVID-19 nous rappelle brutalement à quel point les installations sanitaires, l’eau potable et les installations de lavage des mains sont importantes pour arrêter la propagation des maladies infectieuses. Tout le monde devrait avoir accès à des installations sanitaires hygiéniques, sûres et durables. Ce n’est qu’ainsi que la santé pour tous sera garantie.

Mais aujourd’hui, 4,2 milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à des installations sanitaires sûres, dont deux milliards – plus d’un quart de la population mondiale – qui n’ont pas accès à des installations sanitaires de base, au détriment de la santé, de la dignité et du développement économique.

Il est pourtant possible de faire des progrès rapides dans ce domaine. De nombreux pays ont transformé leurs installations et services sanitaires en une génération, grâce à des programmes comprenant l’accès universel à des toilettes et l’amélioration du traitement et de l’utilisation des eaux usées. Cette évolution a eu des répercussions positives sur leurs systèmes de santé et leurs économies ainsi que sur l’environnement.

Fournir de l’eau et des services sanitaires à toutes et à tous coûterait environ 1,5 % du produit intérieur brut mondial et produirait des avantages économiques considérables, le rendement étant estimé à plus de quatre dollars pour chaque dollar investi.

Les services sanitaires d’aujourd’hui doivent être solides, afin de pouvoir faire face à des chocs comme la pandémie de COVID-19. Si nous n’agissons pas maintenant, ces services seront perturbés par la crise climatique, portant préjudice à des millions de personnes. Il nous faut réfléchir hors des sentiers battus si nous voulons mettre en place des services capables de relever les défis du futur.

En cette Journée mondiale des toilettes, prenons l’engagement d’offrir des services de santé et des installations sanitaires à des milliards de personnes dans le monde, dans l’intérêt des générations d’aujourd’hui et de demain.

Leave a reply