Modification de la loi sur l’état d’urgence : «Noo Lank» dit niet à Macky

0
7

La modification de la loi sur l’état d’urgence n’enchante pas les membres du mouvement « Noo Lank ». Ces derniers qui ont entamé une tournée chez les leaders politiques entendent dénoncer ce qu’ils considèrent comme un désir de restreindre les libertés. C’est dans ce cadre qu’ils se sont rendus chez Thierno Bocoum avec qui ils se sont entretenus.

«Il s’agit d’un excès de pouvoir que le Président veut s’autoriser », a commencé par dire Amadou Guèye, membre de la plateforme de la société civile.

Ce sujet n’a pas été le seul à être abordé lors de la rencontre. En effet, concernant le vaccin contre le covid-19 pour lequel le chef de l’Etat Macky Sall préconise une campagne nationale de vaccination, M. Guèye et son hôte ont vivement dénoncé cette tendance à aller vite en besogne.

« Nous pensons que les populations doivent garder cette capacité de dire non lorsque leurs intérêts sont menacés et ici, c’est leur santé qui est en jeu », a martelé Amadou Guèye.

Totalement en phase avec lui, le leader du mouvement agir indique à son tour : « Nous sommes dans une période d’incertitudes ». Ce qui fait que pour lui, il est incompréhensible que le chef de l’Etat, 5 ans jours après avoir soutenu que les Sénégalais ne seront pas «des cobayes», fasse un retournement à 180 degré pour imposer le vaccin à ses administrés.

Leave a reply