Le Sénégal établit une taxe de 25% sur les bouillons alimentaires

0
10

Les bouillons alimentaires seront désormais taxés à 25%. C’est une nouvelle disposition instituée par la loi de finance rectificative sur le budget 2021. La mesure fiscale va rapporter, selon le ministère des Finances, 25 milliards de francs CFA dans les caisses de l’État.

L’exposé de la loi ne mentionne pas leurs effets nocifs sur la santé, mais rappelle leur composition : sel, exhausteurs de goût, ou encore matières grasses. Les bouillons sont suspectés d’être à l’origine de nombreuses maladies comme le diabète, l’hypertension artérielle et surtout l’accident vasculaire cérébral (AVC).

Tous les cubes seront soumis à la nouvelle taxe spécifique, qu’ils soient locaux ou importés.

Le texte a été adopté lors du dernier Conseil des ministres. La mesure fait partie de la riposte budgétaire pour faire face à la pandémie de Covid-19.

Leave a reply